Main menu

La revue technique consacrée à la gestion résiliente
des espaces forestiers et naturels

 4 numéros par an, 80 pages au format A4, couleur

 Des contenus adaptés aux préoccupations larges des gestionnaires forestiers et des espaces naturels

 Un triple niveau de lecture : découverte (la porte d’entrée plus accessible), technique (la recherche mise à disposition des gestionnaires) et pratique (du concret, directement utile sur le terrain)

 Des focus qui concentrent l’essentiel des articles : résumés, points forts, tableaux, figures et encarts

 Plus d’articles, de photos et d’infographies pour une meilleure lisibilité

 Des trucs et astuces : indicateur d’accessibilité et de durée de lecture, tags/verbo et bibliographie renforcée pour ceux qui veulent approfondir le sujet sur foretwallonne.be

 

FO148

  Abonnez-vous !

  Achetez ce numéro à la pièce

  feuilleter Feuilletez-le

 

Sommaire du n° 148 (juillet-septembre 2018)

 

Brèves. Les scolytes attaquent les épicéas

0iconweb Télécharger l'article

 

Ateliers forestiers. Programme de formations du 2e semestre 2018.

0iconweb Télécharger l'article

 

Pourquoi proposer une nouvelle Flore de Belgique ?

Anne-Laure Jacquemart, Charlotte Descamps

 

Première Charte forestière : comment l’approche des services écosystémiques informe une gestion multifonctionnelle

Laura Maebe, Hugues Claessens, Marc Dufrêne

La révélation des services écosystémiques (SE), c’est-à-dire l’ensemble des bienfaits que l’humanité tire de la nature (par exemple le bois, la pollinisation ou la récréation en nature), constitue une approche prometteuse pour mettre en évidence les multiples interactions entre l’environnement et les sociétés humaines ainsi qu’entre les acteurs. Elle révèle les coûts et bénéfices cachés des actions humaines et met en balance les intérêts individuels et collectifs pour une gestion durable, multifonctionnelle et résiliente des écosystèmes. Dans ce but, une plateforme wallonne sur les services écosystémiques (Wal-ES) a été mise en place pour incorporer cette approche dans les outils territoriaux d’aide à la décision (Wal-ES, 2016).

L’approche des SE, développée par Wal-ES, a été appliquée au projet de « Première Charte forestière du territoire » mis en place par l’asbl Ressources Naturelles Développement8. Ce projet vise à donner à la « Grande forêt de Saint-Hubert » une place au sein du territoire tout en assurant sa multifonctionnalité au profit de l’ensemble des acteurs. Dans ce cadre, une cartographie des services rendus par cette forêt a été réalisée. Un niveau de 0 (fourniture minimale) à 6 (fourniture maximale) a été attribué à chaque service en fonction, d’une part, du type de forêt et d’autre part, du type de contexte écologique en différenciant les bons sols des sols peu fertiles ou contraignants.

Cette cartographie a mis en évidence les zones pour lesquelles les services pouvaient être améliorés, c’est-à-dire celles de faibles fournitures en SE ou présentant un déséquilibre entre les intérêts individuels et collectifs. Afin d’évaluer l’impact de méthodes de gestion alternatives sur les services, trois scénarios ont été testés. Ce test a permis d’identifier les méthodes de gestion les plus appropriés pour assurer une fourniture diverse et équilibrée en services par la forêt, gage de sa multifonctionnalité et de sa durabilité.

Références à télécharger/consulter

0iconweb 5. LifeWatch (2017). LifeWatch-WB ecotope database. In : Lifewatch Regional Portal. Data. lifewatch.be/en/lifewatch-wb-ecotope-database.

0iconweb 8. RND (2018). Charte forestière du territoire. charte-forestiere-wallonie.be.

0iconweb 9. Sanchez C. (2016). La sylviculture Pro Silva en Wallonie : mesures et recommandations du DNF. Éd. Forêt Wallonne, 64 p.

0iconweb 10. Wal-ES (2016). Les services écosystémiques en Wallonie. wal-es.be.

 

La gestion patrimoniale des forêts anciennes de Wallonie

Thierry Kervyn, Jean-Pierre Scohy, Didier Marchal, Olivier Collette, Brieuc Hardy, Laurence Delahaye, Lionel Wibail, Floriane Jacquemin, Marc Dufrêne, Hugues Claessens

L’évolution de la demande en biens et services a fortement modifié les forêts européennes au fil du temps. En Wallonie, la persistance des forêts feuillues au cours des derniers siècles a permis la préservation d’un riche patrimoine biologique, composé notamment d’organismes vivants longévifs ou dotés d’une faible capacité de dispersion. De nombreuses plantes géophytes se révèlent actuellement indicatrices de l’ancienneté de l’état boisé des parcelles qu’elles occupent. Grâce à un riche patrimoine cartographique, la localisation des forêts anciennes subnaturelles, définies comme des forêts feuillues continuellement boisées depuis le 18e siècle, a pu être établie précisément en Wallonie. Les forêts anciennes sont actuellement vouées à la production de bois de qualité et à la chasse, ainsi qu’à l’accueil touristique et à la conservation de la biodiversité. La vocation de conservation de ces forêts est reconnue juridiquement comme une des priorités depuis la révision du Code forestier en 2008. Leur transformation en plantations de résineux ne doit être envisagée qu’après épuisement des autres solutions d’aménagement forestier. D’autre part, leur valeur patrimoniale est insuffisamment mise en valeur. Des lignes directrices pour la gestion patrimoniale de ces forêts sont proposées, dans l’objectif de transmettre intacts, aux générations futures, ces biens hérités de générations de forestiers.

Références à télécharger/consulter

 

0iconweb Télécharger la biblographie complète de l'article.

 

« Du gland au chêne », une réintroduction par semis avec le concours des élèves des écoles maternelles de La Roche

José Layon, Héloïse Dubois

Ce projet sylvicole et pédagogique a pour objectif la réintroduction du chêne dans une vieille hêtraie-chênaie par ensemencement de cellules, avec la participation des enfants de maternelle. La première étape est de bien choisir l’emplacement des cellules en forêt et de récolter des glands locaux. La persévérance et la perspicacité sont de mise au vu de certains problèmes : grande faune, geais, conditions climatiques impactant la germination… La description de cette expérience permettra à d’autres d’éviter certains pièges et de profiter de quelques enseignements découverts en renouvelant l’essai 3 années successives. Il est important d’impliquer les générations futures dans des projets sylvicoles. Nous invitons les enfants à participer à une étape menant du développement d’un gland vers le prestigieux grand chêne et peut-être, garderont-ils un souvenir, qui éveillera en eux un intérêt pour la forêt, son évolution et aussi, sa protection.

Références à télécharger/consulter

 

0iconweb 1. Layon J., Dubois H. (2015). « D’ombre et de lumière » : Récit d’une régénération réussie en chênaie ardennaise. Forêt.Nature 137 : 38-47. 

 

Un réseau de compartiments pilotes Pro Silva en Wallonie pour apprivoiser la sylviculture à couvert continu

Christine Sanchez, Caroline Guillier

Le DNF et Forêt.Nature ont mis en place un réseau de compartiments pilotes Pro Silva dans le but de faciliter la mise en place de cette gestion forestière dans l’ensemble de la Wallonie. Ce réseau, installé entre 2014 et 2017, est constitué aujourd’hui de trente-trois compartiments, à raison d’un compartiment par cantonnement.

Une démarche d’installation et de suivi est menée dans chaque compartiment pilote de sorte à récolter des informations et d’élaborer des directives de gestion en partenariat avec les agents de terrain.

Un exemple de compartiment pilote en résineux est présenté : le compartiment d’Arlon. Sa fiche descriptive est détaillée avec notamment les résultats d’inventaire ainsi que les directives de gestion, ces dernières étant essentielles dans le cadre de la mise en place de la sylviculture à couvert continu.

 

Gestion forestière et biodiversité des sols. Réponses de la recherche pour une gestion durable

Cécile Nivet, Michaël Aubert, Matthieu Chauvat

Les sols sont le fondement de la forêt et de toute la vie qui s’y trouve. Par ses pratiques, le forestier peut avoir un impact sur sa préservation ou sa restauration. Petit tour d’horizon de l’état des connaissances dans ce domaine avec une synthèse réalisée par le GIP ECOFOR dans le cadre du programme Biodiversité, gestion forestière et politiques publiques. 

 

Portfolio. Geheimzinnige wouden !

Jeroen Mentens, Yves Adams, Rollin Verlinde

 

Parutions

Ouvrages ou synthèses à télécharger 

0iconweb Memento 2018. FCBA, 48 p.

0iconweb Le mémento, inventaire forestier. Institut national de l’information géographique et forestière (France), 17 p.

0iconweb Indicateurs de sensibilité des écosystèmes forestiers soumis à une récolte accrue de biomasse. ADEME, 266 p.

0iconweb Les comptes de la forêt : un outil de suivi de la forêt française 2007-2014. CGDD, 36 p.

0iconweb Entre dynamiques et mutations, quelles voies pour la forêt et le bois ? Actes du colloque ECOFOR, 101 p.

 

 

 

La revue FORÊT.NATURE est réalisée avec le soutien de l’Accord-cadre de recherches et vulgarisation forestières.

 logo RF

 

 

Contact

Forêt.Nature
(Forêt Wallonne asbl)
Rue de la Plaine 9
6900 Marche-en-Famenne
T +32 (0)84 22 35 70
info@foretnature.be

Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation.