Main menu

La revue technique consacrée à la gestion résiliente
des espaces forestiers et naturels

 4 numéros par an, 80 pages au format A4, couleur

 Des contenus adaptés aux préoccupations larges des gestionnaires forestiers et des espaces naturels

 Un triple niveau de lecture : découverte (la porte d’entrée plus accessible), technique (la recherche mise à disposition des gestionnaires) et pratique (du concret, directement utile sur le terrain)

 Des focus qui concentrent l’essentiel des articles : résumés, points forts, tableaux, figures et encarts

 Plus d’articles, de photos et d’infographies pour une meilleure lisibilité

 Des trucs et astuces : indicateur d’accessibilité et de durée de lecture, tags/verbo et bibliographie renforcée pour ceux qui veulent approfondir le sujet sur foretnature.be

 

FO152

  Abonnez-vous !

  Achetez ce numéro à la pièce

  feuilleter Feuilletez-le

 

Sommaire du n° 152 (juillet-septembre 2019)

  

Ateliers forestiers de Forêt.Nature. Programme de formations 2e semestre 2019.

0iconweb Télécharger l'article

 

Écoute active en contexte périurbain d’Île-de-France

Franck Jacobée

Dans le contexte urbanisé des forêts domaniales d’Île-de-France, l’Office National des Forêts a été confronté à une incompréhension croissante par les usagers, du mode de gestion pratiqué traditionnellement en futaie régulière. Dans ce contexte spécifique, une stratégie et un plan d’actions ont été mis en place pour adapter la gestion, l’exploitation, la gouvernance et la communication. Après trois années de déploiement, les apports en termes d’échanges techniques et d’outillage ont permis des avancées dont les intérêts traversent aujourd’hui les seules questions de traitement. Après une phase plus initiatique, un savoir-faire s’est développé et la capitalisation des retours d’expériences est à organiser. L’apaisement des revendications des usagers est aujourd’hui tangible. Pour autant, la réussite de l’ensemble de ces efforts reste tributaire de notre capacité à rétablir un équilibre faune-flore détérioré. Un plan d’actions est également conduit dans ce sens pour consolider l’ensemble du projet.

 

Biodiversité forestière et subventions à la restauration écologique en Natura 2000. Une opportunité pour les propriétaires et gestionnaires

Emily Hugo

La gestion et la conservation de la biodiversité en forêt sont des éléments essentiels au bon fonctionnement des écosystèmes forestiers. En Wallonie, les indicateurs sur l’état de la biodiversité, ainsi que l’évaluation des états de conservation des habitats forestiers montrent qu’il y a encore beaucoup d’efforts à faire pour les améliorer. Des subsides du Programme wallon de Développement Rural sont disponibles pour réaliser des projets de restauration écologique dans les sites Natura 2000 et dans les sites de grand intérêt biologique. Les conseillers Natura 2000 de Natagriwal aident les gestionnaires forestiers publics et privés à monter leurs dossiers, de l’expertise de terrain jusqu’au suivi des travaux. Divers travaux sont financés à 100 % grâce à un cofinancement de l’Europe et de la Wallonie. Des exemples de projets de restauration en forêt sont illustrés, démontrant que des propriétaires réagissent pour intégrer davantage la biodiversité dans leurs parcelles.

Références à télécharger/consulter

0iconweb 1. Alderweireld M., Burnay F., Pitchugin M., Lecomte H. (2015). Inventaire forestier wallon. Résultats 1994- 2012. SPW, DGO3, DNF, Direction des Ressources forestières, Jambes, 236 p.

0iconweb 2. Branquart É., Liégeois S. (2010). Normes de gestion pour favoriser la biodiversité dans les bois soumis au régime forestier. SPW, DGO3, DNF, Jambes, 84 p.

0iconweb 4. Crémer S., Branquart É, Ledant J.-P., Luxen P. (2010). Les lisières agroforestières (Agrinature n° 5). SPW, DGO3, Jambes, 206 p.

0iconweb 5. Wibail L., Goffart P., Smits Q., Delescaille L.-M., Couvreur J.-M., Keulen C., Delmarche C., Gathoye J.-L., Manet B., Derochette L. (2014). Évaluation de l’état de conservation des habitats et espèces Natura 2000 en Wallonie. Résultats du Rapportage Article 17 au titre de la Directive 92/43/CEE pour la période 2007-2012. SPW, DGO3, DEMNA, Direction de la Nature et de l’Eau, Gembloux, 277 p.

0iconweb 8. IPRFW (2008). La forêt wallonne en quelques chiffres au cycle 1. Inventaire Permanent des Ressources Forestières de Wallonie. iprfw.spw.wallonie.be

0iconweb 11. Kervyn T., Jacquemin F., Branquart E., Delahaye L., Dufrêne M., Claessens H. (2014). Les forêts anciennes en Wallonie 2ème partie : cartographie. Forêt Wallonne 133 : 38-52.

0iconweb 12. OEWB (2019). PanoraBois 2019. Office Économique Wallon du Bois, Marche-en-Famenne, 102 p.

0iconweb 14. DEMNA-DEE (2017). Rapport sur l’état de l’environnement wallon 2017. SPW, DGO3, DEMNA, Direction de l’État de l’Environnement, Jambes, 365 p.

0iconweb 16. IPBES (2019). Global assessment report on biodiversity and ecosystem services. IPBES secretariat, Bonn, Germany.

 

Intégrer le tilleul à petites feuilles dans la sylviculture : une opportunité à saisir pour nos forêts futures

Hugues Claessens, Tanguy de Jaegere, Philippe Taverniers, Marie-Pierre Tasseroul, Nicolas Latte

Face aux incertitudes qui pèsent sur la forêt, le tilleul à petites feuilles possède de nombreux atouts qui n’attendent qu’à être valorisés par la gestion forestière. Par sa biologie, il est particulièrement bien adapté aux conditions plus chaudes et sèches que nous prévoient les modèles climatiques. En effet, l’étude dendroécologique que nous avons menée a démontré à quel point cette essence a supporté sans dommage les sécheresses et canicules de ces dernières décennies, alors que les principales essences de production de la forêt wallonne y ont été plus sensibles. Par ailleurs, les nombreux services qu’il fournit à l’écosystème et au sylviculteur ne peuvent qu’augmenter la résilience de la forêt. Partant de ces constatations, nous avons établi un scénario sylvicole adapté aux caractéristiques biologiques du tilleul à petites feuilles et à son caractère disséminé dans les peuplements. Il est fondé sur des plantations d’enrichissement au sein de peuplements existants et sur la technique des arbres-objectifs, parfaitement adaptée à la production de grumes de menuiserie en peuplements mélangés.

Références à télécharger/consulter

0iconweb 4. Himpens S., Laurent L., Marchal D. (2017). Le changement climatique et ses impacts sur les forêts wallonnes. Recommandations aux décideurs, propriétaires et gestionnaires. SPW, Jambes, 84 p.

0iconweb 5. Petit S., Cordier S., Claessens H, Vincke C., Ponette Q., Marchal D., Weissen F. (2017). Fichier écologique des essences. Forêt.Nature, UCLouvain-ELIe, ULiège-GxABT.

0iconweb 7. Latte N., Debruxelles J., Sohier C., Degré A., Claessens H. (2012). La dendrochronologie : un outil pour affiner nos connaissances sur l’autoécologie des essences forestières. Forêt Wallonne 116 : 3-17.

0iconweb 9. Latte N., Lebourgeois F., Kint V., Drouet T., Claessens H. (2017). Le hêtre face au changement climatique : le cas de la Belgique. Revue Forestière Française 69(3) : 205-217.

0iconweb 10. Manise T., Vincke C. (2014). Impact du climat et des déficits hydriques stationnels sur la croissance radiale du hêtre, du chêne de l’épicéa et du douglas en Wallonie. Forêt Wallonne 129 : 48-57.

0iconweb 11. Baar F. (2013). Synthèse de réflexions sur la sylviculture d’arbres-objectif en peuplement irrégulier ou équienne, mélangé ou non. Forêt Wallonne asbl, SPW-DGO3, 45 p.

 

Amélioration des itinéraires sylvicoles pour une foresterie durable dans un environnement changeant

Frédéric André, Louis de Wergifosse, Mathieu Jonard

Les multiples problèmes sanitaires auxquels font face les forêts, combinés aux incertitudes liées aux changements climatiques, soulèvent des questions quant au choix des essences et au mode de sylviculture à adopter pour assurer le maintien des écosystèmes forestiers. À cet égard, la diversification des forêts en favorisant les structures irrégulières et mélangées constitue une mesure largement préconisée aujourd’hui. Toutefois, les options de gestion envisageables pour obtenir de tels peuplements sont très nombreuses et il n’est pas réaliste de toutes les tester in situ. Le projet de recherche SUSTAINFOR a dès lors été élaboré afin de reproduire la dynamique de croissance des principaux types de peuplements forestiers wallons dans un modèle (HETEROFOR) selon différentes stratégies de gestion et en considérant plusieurs évolutions possibles du climat. Ces simulations seront analysées afin d’identifier les traitements et pratiques sylvicoles les plus prometteurs pour faire face aux changements globaux. Nous présentons dans cet article la méthodologie générale adoptée dans le projet en l’illustrant plus particulièrement pour le cas des chênaies régulières.

0iconweb 1. Alderweireld M., Burnay F., Pitchugin M., Lecomte H. (2015). Inventaire Forestier Wallon. Résultats 1994-2012. SPW, DGO3, DNF, Direction des Ressources forestières, Jambes, 236 p.

 

Portfolio. Festival International Nature Namur

 

Processionnaire du chêne : lutte et surveillance

Quentin Leroy, Christophe Heyninck

 

Le FINN a 25 ans !

Philippe Blerot

  

Parutions 

Ouvrages ou synthèses à télécharger 

0iconweb PanoraBois Wallonie (édition 2019). OEWB, 104 p.

0iconweb Douglas-fir – An option for Europe. What Science Can Tell Us 9, EFI, 124 p.

0iconweb Memento 2019. FCBA, 48 p.

0iconweb Arbre & Paysage 32 : « Des arbres et des sols. Éléments-clés de fertilité »,0iconweb « Arbres et climat. Le champ des possibles », 0iconweb « Des arbres dans nos assiettes. Mais c’est alimentaire ! ». Édition spéciale 4e congrès mondial d’agroforesterie, 20-22 mai 2019, Montpellier, France, 32, 28 et 32 p.

0iconweb Should we be afraid of non-native trees in our forests ? BOKU, 36 p.

0iconweb Le génie végétal pour la protection des berges de cours d’eau au Québec : état des lieux et perspectives pour les Basses-terres du Saint-Laurent. Poulin M., Evette A., Tisserant M. et al, Sciences Eaux & Territoires, Article hors-série numéro 57, 7 p.

0iconweb Human health and sustainable forest management. Forest Europe, 166 p.

 

 

 

La revue FORÊT.NATURE est réalisée avec le soutien de l’Accord-cadre de recherches et vulgarisation forestières.

 logo RF

 

 

Contact

Forêt.Nature
(Forêt Wallonne asbl)
Rue de la Plaine 9
6900 Marche-en-Famenne
T +32 (0)84 22 35 70
info@foretnature.be

Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation.